CARTE. Élections européennes 2024 : quels résultats dans les communes du Loir-et-Cher ? Découvrez-le dans notre carte interactive

l’essentiel Les résultats des élections européennes 2024 sont dévoilés à partir de 20 heures ce dimanche 9 juin. Voici les résultats pour le département du Loir-et-Cher.

À partir de 20 heures ce dimanche 9 juin, sont dévoilés les résultats des élections européennes 2024. Pour le département du Loir-et-Cher, vous pouvez découvrir les résultats des communes dans notre carte interactive ci-dessous.

Déplacez-vous sur une commune pour découvrir les trois listes qui y ont obtenu les meilleurs scores.

Vous pouvez également trouver l’ensemble des résultats dans notre moteur de recherche ci-après

Les résultats sont publiés progressivement à partir de 20 heures. Si vous ne trouvez pas encore de scores pour votre commune, n’hésitez pas à réessayer dans quelques minutes.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Agent Indépendant en Immobilier (H/F)

Descriptif du poste

Vous souhaitez gagner en liberté, vous rémunérer à votre juste valeur en faisait un métier passionnant, et tout ça depuis chez vous ? Devenez Agent Indépendant en Immobilier megAgence ! Indépendant, mais jamais seul, l’humain est au cœur de notre activité et de nos valeurs. Chez megAgence, vous êtes rémunéré sur vos ventes et percevez jusqu’à 99% de commissions sur les Honoraires d’Agence. Nous mettons à votre disposition : – Une formation solide et complète – Un accompagnement personnalisé par des professionnels – Des outils performants (logiciel métier, outil d’estimation, .) – La diffusion de vos annonces en illimité sur + de 100 sites (Leboncoin, SeLoger, LogicImmo.) – Des services supports compétents (juridique, informatique, comptabilité, hotline.) megAgence est ouvert à toutes celles et ceux qui s’intéressent à l’immobilier, débutants ou expérimentés, sont motivés à l’idée d’en faire leur métier et de s’épanouir en créant leur entreprise.

Déposez votre candidature sur le site du recruteur

Créez une alerte emploi

Recevez les offres similaires à cette annonce :

Conseiller / Conseillère immobilierLoire en CDI

Agent Commercial Immobilier (H/F)

Descriptif du poste

Vous souhaitez gagner en liberté, vous rémunérer à votre juste valeur en faisait un métier passionnant, et tout ça depuis chez vous ? Devenez Agent Commercial Immobilier megAgence ! Indépendant, mais jamais seul, l’humain est au cœur de notre activité et de nos valeurs. Chez megAgence, vous êtes rémunéré sur vos ventes et percevez jusqu’à 99% de commissions sur les Honoraires d’Agence. Nous mettons à votre disposition : – Une formation solide et complète – Un accompagnement personnalisé par des professionnels – Des outils performants (logiciel métier, outil d’estimation, .) – La diffusion de vos annonces en illimité sur + de 100 sites (Leboncoin, SeLoger, LogicImmo.) – Des services supports compétents (juridique, informatique, comptabilité, hotline.) megAgence est ouvert à toutes celles et ceux qui s’intéressent à l’immobilier, débutants ou expérimentés, sont motivés à l’idée d’en faire leur métier et de s’épanouir en créant leur entreprise.

Déposez votre candidature sur le site du recruteur

Créez une alerte emploi

Recevez les offres similaires à cette annonce :

Conseiller / Conseillère immobilierIndre-et-Loire en CDI

Négociateur Immobilier (H/F)

Descriptif du poste

Vous souhaitez gagner en liberté, vous rémunérer à votre juste valeur en faisait un métier passionnant, et tout ça depuis chez vous ? Devenez Négociateur Immobilier megAgence ! Indépendant, mais jamais seul, l’humain est au cœur de notre activité et de nos valeurs. Chez megAgence, vous êtes rémunéré sur vos ventes et percevez jusqu’à 99% de commissions sur les Honoraires d’Agence. Nous mettons à votre disposition : – Une formation solide et complète – Un accompagnement personnalisé par des professionnels – Des outils performants (logiciel métier, outil d’estimation, .) – La diffusion de vos annonces en illimité sur + de 100 sites (Leboncoin, SeLoger, LogicImmo.) – Des services supports compétents (juridique, informatique, comptabilité, hotline.) megAgence est ouvert à toutes celles et ceux qui s’intéressent à l’immobilier, débutants ou expérimentés, sont motivés à l’idée d’en faire leur métier et de s’épanouir en créant leur entreprise.

Déposez votre candidature sur le site du recruteur

Créez une alerte emploi

Recevez les offres similaires à cette annonce :

Conseiller / Conseillère immobilierIndre-et-Loire en CDI

Immobilier : pour attirer de nouveaux habitants, une commune d’Eure-et-Loir les exempte de la taxe foncière

Publié le 07/06/2024 16:05

Durée de la vidéo : 2 min

Vald’Yerre, en Eure-et-Loir, a décidé d’exempter ses futurs habitants de la taxe foncière à compter du 1er juin 2024. La mesure s’appliquera la première année suivant l’achat de la maison.
Immobilier : pour attirer de nouveaux habitants, une commune d’Eure-et-Loir les exempte de la taxe foncière Vald’Yerre, en Eure-et-Loir, a décidé d’exempter ses futurs habitants de la taxe foncière à compter du 1er juin 2024. La mesure s’appliquera la première année suivant l’achat de la maison. (France 2)

Vald’Yerre, en Eure-et-Loir, a décidé d’exempter ses futurs habitants de la taxe foncière à compter du 1er juin 2024. La mesure s’appliquera la première année suivant l’achat de la maison.

À l’écart des grandes villes et des axes routiers, Vald’Yerre (Eure-et-Loire) a perdu 200 habitants en cinq ans. Pour en attirer de nouveaux, le maire a baissé le prix des terrains constructibles de 42 à 20 euros le m². Il a récemment décidé d’exonérer de taxe foncière ceux qui feraient le choix de s’installer sur commune. « Le coût annuel est estimé à 20 000 euros », déclare-t-il.  

Ce manque ne devrait pas trop peser. Mais pour ceux qui voudraient acheter un bien, l’initiative peut faire la différence. Exemple avec une demeure à 87 000 euros qui a besoin de travaux. « On est sur une maison à rénover, donc l’exonération de la taxe foncière va pouvoir nous permettre de faire des travaux supplémentaires dans cette maison. Si ça peut aider à payer une part de la note énergétique la première année, c’est un gros plus », explique Stanislas Deniau, agent immobilier Anou. Les riverains voient d’un bon œil l’arrivée de nouveaux habitants. Une façon de conserver les services publics dans cette commune, alors qu’une fermeture de classe a eu lieu en 2023 et une autre est prévue, faute d’élèves.

<!– /esi-block/contents::content/same-topic/{"contentId":6590682}.html –>

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Dans ce département au charme fou, une maison de luxe coûte bien moins cher qu’ailleurs

Il est encore possible de trouver des coins de France où l’immobilier est accessible. Qui plus est le « bel » immobilier. Bien sûr, il faut souvent accepter de se mettre au vert et quitter l’agitation des grandes villes. C’est ce qu’offre notamment ce territoire. Avec une population de 76 633 habitants recensés en 2020, selon l’Insee, il est le département le moins peuplé de l’Hexagone. Selon le cartographe et data-journaliste Jules Grandin, vous avez même plus de chance d’y croiser une vache ou un mouton qu’un voisin. En revanche, qui dit moins d’habitants, dit aussi moins de logements disponibles… « La plus grande ville chez nous accueille 13 000 habitants, indique Vincent Richard », directeur d’une agence Orpi locale. « Mathématiquement, comme le département est moins peuplé, les produits se font plus rares », explique-t-il.

« Nous n’avons pas subi la crise immobilière qu’il y a eu à l’échelle nationale, raconte notre expert. Nous vendons les biens que l’on nous confie, non pas facilement mais sans difficulté, en tout cas. Le marché est divisé en deux secteurs. Il y a un secteur rural, avec un prix médian de 1 300, 1 400 euros le mètre carré, et un tout petit secteur urbain qui affiche un prix médian de 1 900, 2 000 euros le mètre carré. » Des tarifs compétitifs, surtout pour le premier secteur, quand on sait que le prix médian du mètre carré pour une maison s’élève à 2 000  euros en France, selon les Notaires.

Avec de tels prix, les acquéreurs peuvent trouver la maison de leur rêve pour 300 000 euros. « À partir de ce niveau de prix, vous avez quelque chose de sympa, reconnaît Vincent Richard. Dans le secteur urbain, vous pouvez acheter une villa de 100 – 120 mètres carrés avec des prestations contemporaines. Si vous préférez la campagne, vous pouvez trouver des maisons plus authentiques mais déjà rénovées, avec un peu plus de terrain. »

L’un des gros atouts de ce département est la diversité de ses paysages. « Nous sommes un mix entre l’Auvergne et le Sud de la France, indique Vincent Richard. Notre patrimoine est naturel, vous avez des paysages très variés, qui vont des Gorges du Tarn au plateau de l’Aubrac, en passant par le Mont Lozère. Ici, l’horizon, c’est le ciel ! Nous avons une pollution visuelle qui est minime en raison de la faible densité de population. »  Vous l’aurez peut-être deviné, ce département, c’est la Lozère. De par sa localisation très centrale, ce territoire est à la fois loin mais aussi proche de tout. Comptez par exemple 3-4 heures de voiture pour rejoindre les stations de ski des Pyrénées ou des Alpes, à peine 2 heures pour aller vous baigner sur les plages de la Grande-Motte ou encore 2 – 3 heures pour rejoindre les plages de Bandol ou les châteaux de la Loire. La voiture est donc indispensable. « Les transports urbains ne sont pas à la pointe et le TGV est inexistant. Il faut rejoindre Clermont-Ferrand ou Alès en bus pour les emprunter », déplore le directeur de l’agence Orpi La Lauze à Mende.

Pour sortir de son enclavement, la Lozère a misé sur le haut débit. « Nous sommes parmi les territoires les mieux dotés en fibre, car le département a beaucoup investi pour équiper tous les villages isolés », explique Vincent Richard. Un atout qui a attiré de nombreux télétravailleurs issus des grandes métropoles. « Ils viennent vivre autre chose, retrouver le calme, le côté familial », relève l’agent. Si vous souhaitez les imiter, Le Figaro Immobilier recense actuellement une vingtaine d’offres de maisons de plus de 100 mètres carrés à vendre en Lozère avec de belles prestations.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

DECRYPTAGE. Emprunts immobiliers : pourquoi ils vont vous coûter moins cher grâce à cette décision de la BCE

l’essentiel La Banque centrale européenne (BCE) a décidé de baisser ses taux d’intérêt, ce jeudi. Une décision qui aura un impact direct sur le coût des emprunts à venir dans toute la zone euro. Explications.

La Banque centrale européenne a abaissé, ce jeudi 6 juin, ses taux d’intérêt, de 4 à 3,75 %. Pourquoi une telle décision et quelles en seront les conséquences ?

A lire aussi : DOSSIER. Immobilier : baisse des taux et des prix, hausse du nombre de transactions… pourquoi le marché repart

Pourquoi la BCE baisse-t-elle ses taux d’intérêt ?

La Banque centrale européenne s’efforce de garantir la stabilité des prix dans la zone euro. Pour ce faire, elle utilise le levier des taux d’intérêt. Elle augmente ces derniers pour éviter la surchauffe, lorsqu’il y a de l’inflation. Et elle les baisse lorsque l’inflation ralentit, pour que l’économie ne se grippe pas. Après avoir dépassé 10 % en octobre 2022, l’inflation au sein de l’UE a ensuite progressivement ralenti, pour atteindre aujourd’hui 2,6 % sur un an. La BCE, qui a augmenté ses taux à dix reprises, estime donc qu’il est désormais temps de les baisser.

Pourquoi la baisse des taux de la BCE est-elle une bonne nouvelle pour les emprunteurs ?

Avec cette baisse des taux, obtenir de l’argent va coûter moins cher aux banques, qui s’approvisionnent toutes auprès de la BCE. Elles répercuteront ensuite cette baisse à leurs clients, les emprunteurs, dont les taux d’intérêt pour un nouveau crédit à la consommation ou un nouveau crédit immobilier, sera moins élevé. Théoriquement, il devrait y avoir davantage de prêts accordés, donc davantage de consommation, d’investissements ou de ventes de biens immobiliers. Le délai entre l’évolution du taux de la BCE et son effet concret sur l’économie est estimé à un an.

Jusqu’où ira la baisse ?

Une partie des économistes estiment que la Banque centrale européenne pourrait à nouveau baisser ses taux d’ici trois mois. D’autres observateurs pensent qu’elle le fera trois fois d’ici la fin de l’année. En tout état de cause, les taux poursuivront également leur baisse dans les banques françaises. Alors qu’ils sont aujourd’hui proches de 4 % pour un crédit immobilier sur 25 ans, il pourrait être ramené à 3,3 % en 2025.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Emploi Chargé(e) de clientèle logements sociaux H/F (CDI) – Nantes (44300) sur Figaro Emploi

Descriptif du poste

Vous appréciez la relation client et la gestion locative en particulier dans l’immobilier social ? Je suis Capucine Baruch, consultante en recrutement spécialisé chez FED REAL ESTATE, et je vous propose une opportunité au sein d’un bailleur social majeur en Loire-Atlantique. Mon client recherche un chargé de clientèle en CDI au sein de l’agence de Nantes. Rattaché à la directrice d’agence au sein de la Direction Relations Clients et Proximité, en tant que Chargé(e) de Clientèle, vous aurez pour mission : – Analyser les demandes de logement en garantissant l’occupation sociale et la conformité aux normes réglementaires et chartes d’attribution. – Présenter les candidats à la commission d’attribution conformément à la réglementation. – Accompagner les futurs locataires lors des visites de logements. – Faciliter l’obtention des aides financières nécessaires – Préparer et gérer les baux ainsi que les éventuelles modifications et résiliations. – Gérer les impayés jusqu’au précontentieux en collaboration avec le Chargé d’accompagnement social. – Coopérer avec les gestionnaires de site et les partenaires externes. – Maintenir à jour les bases de données Rémunération et avantages : – Rémunération sur 13 mois entre 24 700EUR et 28 600 EUR en fonction du profil – Prime vacances – Intéressement – Tickets Restaurants – Une journée de travail sur 4 jours (35h, horaires : 8h -18h ou 8h30 – 18h30 – Véhicule de service – Mutuelle et prévoyance – Télétravail ponctuel Processus de recrutement : Après m’avoir rencontrée, vous aurez un entretien avec la responsable des ressources humaines et la directrice d’agence, puis un second avec la directrice du pole client et proximité.

Profil recherché

Diplômé(e) d’un BTS Professions Immobilières, avec une expérience réussie dans un poste similaire, de préférence au sein d’un bailleur social. Solides connaissances en gestion locative et maîtrise de la réglementation immobilière. Possession indispensable du permis de conduire.

À propos de FED REAL ESTATE

Vous appréciez la relation client et la gestion locative en particulier dans l’immobilier social ? Je suis Capucine Baruch, consultante en recrutement spécialisé chez FED REAL ESTATE, et je vous propose une opportunité au sein d’un bailleur social majeur en Loire-Atlantique. Mon client recherche un chargé de clientèle en CDI au sein de l’agence de Nantes.

Déposez votre candidature sur le site du recruteur

Créez une alerte emploi

Recevez les offres similaires à cette annonce :

Relation commerciale grands comptes et entreprisesLoire-Atlantique en CDI

Polylogis lance moins de logements en raison des lenteurs administratives

Comme d’autres bailleurs sociaux, l’année 2023 pour Polylogis a été marquée par un ralentissement des mises en chantier : 1 038 logements sociaux et intermédiaires ont été lancés, en baisse de 28% sur un an.

« Le temps de construction s’est allongé, de trois ans et demi en moyenne en 2018 à cinq ans aujourd’hui, observe Karine Julien-Elkaïm, présidente du directoire, en conférence de presse le 7 juin. Toute la chaîne tourne au ralenti, des permis de construire aux marchés publics. »

« Les défaillances d’entreprises (en hausse, NDLR) ne posent pas de problème au lancement mais en cours de chantier », complète Cédric Loret, directeur général adjoint.

Polylogis ne communique pas d’objectif chiffré pour 2024, mais compte lancer plus de logements que l’an passé.

Vers une stabilité des agréments HLM

Après avoir obtenu 1200 agréments HLM et 300 permis de construire dédiés au logement intermédiaire locatif (LLI) en 2023, le groupe table cette année sur 1200 agréments de logements sociaux et 100 autorisations à produire du LLI.

Sur le front des livraisons, le groupe, dont 80% des dossiers actuellement montés sont en maîtrise d’ouvrage directe, récolte logiquement les premiers fruits du bon cru 2021 en matière de mises en chantier (1757) : 996 logements ont été livrés l’an dernier, en hausse de 13% sur un an.

Présent avec Logirep en Ile-de-France et en Normandie, Scalis en Centre-Val-de-Loire et en Nouvelle-Aquitaine, LogiOuest dans les Pays de la Loire ou encore TMH en Occitanie, le groupe basé à Suresnes (Hauts-de-Seine) compte actuellement 3368 logements en construction, dont 385 destinés à l’accession via ses filiales de promotion comme LogiH en Ile-de-France. L’investissement total pour ces chantiers s’élève de 412M€ TTC.

À LIRE AUSSI


Logement : la Banque des territoires et l’Ademe «partenaires» de la décarbonation du parc HLM

Déclarant une empreinte carborne issue à 66% de l’exploitation de son patrimoine principalement chauffé au gaz et à 33% de la maîtrise d’ouvrage, Polylogis est également mobilisé par son « plan climat et biodiversité 2030 ». D’où cette volonté de décarboner son parc qui était composé, au 31 décembre dernier, de 84 288 logements locatifs*, dont environ 2000 intermédiaires.

Des « centaines » de logements G à rénover

Problème, la nouvelle méthode de calcul imposée aux diagnostiqueurs immobiliers bouleverse ses plans. « Des logements étiquetés D sont passés en E, leur rénovation était prévue, elle sera maintenue, et des D sont devenus E, ce seront des rénovations en plus », illustre Karine Julien-Elkaïm. Plus de 10% de ses logements sociaux et intermédiaires sont étiquetés E, F ou G.

Au 1er janvier 2025, quand les G seront interdits à la location, le groupe comptera encore quelques centaines de G. « Il s’agit de logements individuels et de logements isolés dans des copropriétés » où ses 6 Entreprises sociale pour l’habitat (ESH) sont minoritaires en assemblée générale, explique-t-elle. Polylogis déclare une moyenne de 30 000€ par logement sorti du statut de passoire.

À LIRE AUSSI


HLM : chez 3F, des «dizaines» de logements étiquetés G ne seront pas rénovés en 2025


S’il communique 5726 logements « en cours de réhabilitation », le groupe a lancé l’an dernier la réhabilitation de 2711 logements. Cette baisse de 27% par rapport à 2022 s’explique par « la planification des projets de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) » et non d’une volonté de lever le pied sur la traque aux passoires, rassure Karine Julien-Elkaïm.

« Nous prévoyons d’investir 1Md€ de 2024 à 2028 à cet effet. La baisse du volume des mises en chantier en réhabilitation devrait intervenir en 2027 », ajoute-t-elle. Le coût de la maintenance et de l’entretien du patrimoine de Polylogis a déjà augmenté, passant de 133M€ en 2022 à 155M€ en 2023.

À LIRE AUSSI


HLM : un quart du patrimoine de Seqens sera en travaux en 2024


Hors-site : des premiers contrats-cadres en 2025

A moyen terme, Polylogis communique d’autres objectifs. D’ici 2030 par exemple, 50% de ses opérations en maîtrise d’ouvrage directe devront être en construction hors-site, totalement ou en partie, au nom de la réduction des coûts, des nuisances… ou encore de la féminisation du secteur.

En 2023, 21 logements collectifs construits à 100% hors-site ont été livrés à Claye-Souilly (Seine-et-Marne). En 2028, ce mode constructif devra représenter un tiers de sa production.

À LIRE AUSSI


Nexity veut rassembler autour du hors-site


Cette montée en puissance s’accompagne, entre autres, par un programme de formation, que ses responsables de programmes suivent depuis l’automne 2023. Le groupe promet également de signer, à partir de 2025, des contrats-cadres avec les fournisseurs. Les premiers à gagner en visibilité seront ceux spécialisés dans les salles de bain, facilement industrialisables, anticipe Cédric Loret.

comme d’autres bailleurs sociaux tels que le groupe 3F, Polylogis fait partie de l’association Filière hors-site France qui vise à structurer ce marché prometteur.

À LIRE AUSSI


La BCE baisse ses taux, une petite bouffée d’oxygène en vue pour l’immobilier

La baisse des taux de la BCE, « une bonne nouvelle »

Annoncée le 6 juin, la baisse des taux directeurs de la Banque centrale européenne (BCE), que les banques ont anticipé à partir de janvier dernier, est « une bonne nouvelle pour nos filiales de promotion et de gestion locative, mais l’impact sur leurs clients sera minime », analyse Karine Julien-Elkaïm.

En raison de la rapide hausse des taux entre mi-2022 et mi-2023, celles-ci ont fragilisées respectivement par les difficultés des ménages à financer leur projet immobilier, en accession libre, bail réel solidaire (BRS) ou location-accession (PSLA), et la chute des transactions dans l’ancien.

La principale préoccupation du groupe demeure « l’impact négatif du taux du Livret A », souligne Karine Julien-Elkaïm, faisant passer son résultat net de 51M€ en 2022 à 34M€ en 2023. Avec un taux du Livret A bloqué à 3% jusque début 2025 pour les épargnants et ses 6 ESH, le groupe n’aura pas de surprise en 2024 et espère « un impact positif » l’année suivante si baisse du taux il y a.

*En incluant les biens privés gérés pour le compte de copropriétaires ou d’investisseurs locatifs qu’il accompagne dans leurs projets de rénovation énergétique, le groupe compte 165 000 logements sous gestion. Ceux-ci sont dédiés principalement aux familles, mais aussi aux étudiants, jeunes actifs, personnes âgées, en situation de handicap ou de grande précarité.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Baisse des taux d’intérêts : des crédits immobiliers moins chers

Publié le 06/06/2024 20:50 Mis à jour le 06/06/2024 21:36

Durée de la vidéo : 2 min

Baisse des taux d'intérêts : des crédits immobiliers moins chers ?
Baisse des taux d’intérêts : des crédits immobiliers moins chers ? Baisse des taux d’intérêts : des crédits immobiliers moins chers ? (France 2)

La Banque centrale européenne a annoncé, jeudi 6 juin, qu’elle allait abaisser ses taux directeurs. Cela pourrait avoir un impact sur l’immobilier et sur l’épargne.

Avec la baisse des taux directeurs de la Banque centrale européenne (BCE), les crédits seront-ils moins chers ? Pour les particuliers comme pour les entreprises, depuis six mois, les taux ont commencé à baisser de 4,45% en moyenne sur 20 ans en décembre 2023, ils sont passés à 3,80% en juin 2024. Ces taux plus intéressants sont proposés par les banques par anticipation de la décision de la BCE.

Un agent immobilier voit les ventes repartir à la hausse. Le taux du Livret A, comme celui du livret de développement durable, est fixé à 3% jusqu’au 31 janvier 2025. Le gouvernement pourrait ensuite décider de l’abaisser si l’inflation se stabilise. La décision de baisser les taux de la Banque centrale européenne ne sera pas prise avant septembre 2024. « La BCE attend deux éléments : savoir où va l’inflation (…) et savoir ce que va faire la Banque centrale américaine, savoir si elle va baisser ses taux et quand », explique Christopher Dembik, économiste Pictet Am. Les économistes tablent sur une ou deux nouvelles baisses similaires d’ici à la fin de l’année 2024.

<!– /esi-block/contents::content/same-topic/{"contentId":6589020}.html –>

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.