Crédit immobilier: l’apport exigé a fondu de 10.000 euros

C’est une nouvelle qui ne pourra que réjouir les futurs acheteurs: l’apport personnel exigé par les banques, qui avait atteint des niveaux records depuis trois ans, est en baisse en ce début d’année. Le montant de l’apport personnel baisse de près de 10.000 euros, en l’espace de deux mois seulement, sur tout le territoire. Il retombe à 54.700 euros environ en février contre 64.900 euros en décembre 2023, selon les chiffres du courtier Finance Conseil, rapportés par BFM Business. «Les emprunteurs gagnent en pouvoir d’achat et le montant de l’apport à mobiliser est globalement moins élevé, notamment pour les primo-accédants pour lesquels l’apport représente 25% du montant total du crédit contre 28% en 2023, déclare Sophie Ho Thong, directrice juridique, stratégie et communication de Finance Conseil. Tous profils confondus, le niveau d’apport correspond à 33% du montant du crédit sollicité contre 39% en décembre 2023. En Bretagne et dans les Pays de la Loire, le montant de l’apport représente l’équivalent d’une année de revenus».

La grande gagnante est la région Nouvelle-Aquitaine. Le montant de l’apport personnel à avancer baisse de 45% entre décembre 2023 et février 2024, le recul le plus marqué à l’échelle nationale. De 73.900 euros environ on passe à 40.500 d’apport moyen. En Occitanie, en Vendée et en Bretagne, le recul est de 30% environ. Les régions Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est sont les régions où l’apport pour les primo accédants est le plus faible: 13.740 euros en moyenne par crédit. C’est moitié moins qu’il y a deux mois seulement (30.470 euros en décembre).

Un apport toujours astronomique en Île-de-France

En Île-de-France, l’apport personnel reste toujours très élevé: plus de 150.700 euros en février. Mais si on compare cette somme astronomique à celle requise en décembre dernier, on s’aperçoit qu’elle a quand même diminué. En décembre, 230.300 euros étaient nécessaires pour contracter un crédit.

Pour quelle raison le montant de l’apport personnel baisse-t-il dans toutes les régions de France? Les banques sont moins regardantes car elles veulent produire plus de crédits après la chute du nombre de crédits octroyés l’an passé. «Les banques sont très volontaires, elles ne veulent surtout pas laisser passer d’opportunités, quitte à avoir «trop» de dossiers d’un coup et à devoir ajuster leur stratégie de taux en permanence», analyse Cécile Roquelaure, directrice des études chez le courtier Empruntis. Les emprunteurs désirent aussi de leur côté garder de l’épargne en cas de coup dur, pour faire face à l’inflation par exemple.

Toutefois, les taux oscillant encore autour de 4%, les emprunteurs peuvent être tentés d’augmenter l’enveloppe de leur apport personnel pour diminuer le montant du crédit et donc de la mensualité. Il est d’ailleurs quasi-impossible d’acheter à Paris sans apport. «Actuellement et depuis la remontée des taux, beaucoup de nos clients sont des secundo-accédants qui, ayant revendu un bien, achètent avec 100 % d’apport, donc sans crédit! Sinon lorsqu’il s’agit de primo-accédants, ils ont le plus souvent au moins 30 % d’apport venant d’une donation, aux alentours de 150.000 €, qui leur permet ainsi d’acheter un bien dans les 40 m2 en moyenne» explique Anne Avisse, directrice de l’agence immobilier l’Adresse dans le 15e.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Sony: cette TV OLED est au prix le moins cher du moment chez Son-Vidéo.com

Le téléviseur OLED Sony au meilleur prix Sony

Laissez vous embarquer dans une expérience visuelle exceptionnelle avec la Sony XR-42A90K, une TV qui modernisent les normes de la qualité d’image. Conçue pour les amoureux de cinéma et de divertissement, cette télévision incarne l’excellence grâce à la technologie de pointe Sony et son design élégant.

Contenu conçu et proposé par

Découvrez le téléviseur OLED Sony XR-42A90K en énorme promo sur Son-Vidéo.com

Plongez au cœur de l’expérience visuelle ultime avec le téléviseur OLED Sony KD-55X75WL, une œuvre d’art technologique qui redéfinit la manière dont vous vivez le divertissement à la maison. En ce moment, la TV OLED Sony XR-42A90K est en énorme promo de -400 euros chez Son-Vidéo.com.

Cette TV OLED Sony est au prix le moins cher du moment chez Son-Vidéo.com

En ce moment, la TV OLED Sony XR-42A90K est à 1 590 euros au lieu de 1 990 euros, soit une promo énorme de -400 euros chez Son-Vidéo.com.

La TV OLED Sony XR-42A90K intègre la technologie révolutionnaire XR Triluminos Pro, qui offre une palette de couleurs d’une richesse exceptionnelle. Chaque nuance est reproduite avec une précision incroyable, créant des images éclatantes et réalistes qui captivent l‘œil.

Dotée d’une résolution 4K HDR, la XR-42A90K vous transporte au cœur de l’action avec une clarté saisissante. Chaque pixel contribue à une image nette et détaillée, tandis que la technologie HDR donne vie aux zones sombres et lumineuses, offrant un contraste dynamique pour une expérience visuelle optimale.

L’intelligence artificielle rencontre l’expérience visuelle avec le processeur Cognitive XR de Sony. Ce processeur révolutionnaire analyse et optimise chaque élément de l’image en temps réel.

Avec ses bords ultrafins et son profil aminci, cette télévision s’intègre parfaitement à n’importe quel espace de vie moderne. Le support central apporte une touche contemporaine, mettant en valeur l‘écran comme une véritable œuvre d’art.

Découvrez la TV OLED Sony XR-42A90K en énorme promo sur Son-Vidéo.com

Contenu conçu et proposé par Le Figaro Services. La rédaction du Figaro n‘a pas participé à la réalisation de cet article.

Les prix mentionnés dans cet article le sont à titre indicatif. Lorsque vous achetez via nos liens de vente, nous pouvons percevoir une commission d’affiliation.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Quel bilan pour l’immobilier dans le pays d’Auge en 2023

Voir mon actu

Le salon Maison de Lisieux (Calvados) a été l’occasion de faire le point auprès des agences lexoviennes sur la question du marché immobilier. Un marché parfois instable, oscillant entre période favorable et période difficile.

« Dans le pays d’Auge, l’immobilier se porte plutôt bien. On est encore un peu dans une pente descendante, mais nous ne sommes pas inquiets, la situation devrait s’améliorer d’ici à l’été », indique David Chrétien, négociateur immobilier à l’agence Mer et Campagne de Lisieux.

Lisieux est une ville attractive

Au niveau immobilier, la ville de Lisieux frappe par son attractivité : « Les clients ont un intérêt de plus en plus marqué. La ville possède une gare, n’est pas trop loin de la mer, et dispose de tarifs intéressants par rapport à la côte », selon David Chrétien.

À lire aussi

Du côté des locations, la demande est très forte :

Les offres de location sont assez rares en centre-ville, et elles partent très vite.

David Chrétien, négociateur immobilier.

« En centre-ville, les gens ont tendance à rester dans leurs logements », explique Joël Laigre, directeur du constructeur Maison Bebium.

La problématique des primo-accédants

Là où le marché immobilier est le plus rigide, c’est au niveau des primo-accédants (personne voulant devenir propriétaires pour la première fois). Ils se font de plus en plus rares.

À lire aussi

Comme principaux freins : un financement de plus en plus complexe auprès des banques, et un foncier « encore trop élevé à certains endroits ».

Vidéos : en ce moment sur Actu

Un besoin et une volonté de construire

Malgré ces obstacles, « les personnes sont très demandeuses d’avoir leur propre maison, de faire construire », indique Joël Laigre. Les politiques veulent réduire le nombre de constructions, pour préserver les terres agricoles.

En 2021, 139 000 maisons ont été construites. Cette année, on est seulement à 58 000.

Joël Laigre, directeur de Maison Bebium

Selon lui, « il est nécessaire de construire des logements supplémentaires, plus qu’actuellement. Le mal-logement est une problématique nationale ».

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

SeLoger fait le point : l’évolution des prix immobiliers en Alsace

Toutes les catégories de biens immobiliers ne sont pas touchées de la même manière. De même, il existe une différence parfois marquée entre les deux départements alsaciens. Le volume des biens disponibles sur SeLoger laisse une part équivalente d’appartements et de maisons, avec une très bonne représentation des logements de grande taille. En effet, 40 % des annonces comptent au moins 5 pièces, sur des milliers d’offres déposées.

Côté prix, la tendance est à la baisse pour les appartements. Dans tout le département du Bas-Rhin, la décrue atteint est plutôt légère, -2,8 %. À titre d’exemple, les prix à Strasbourg ont baissé de -1,4 % et à Sélestat de -1 %. Tandis que dans le Haut-Rhin, le prix des appartements ont subi une baisse de – 4,7 %. À Colmar elle est de -3,5 %, mais reste moins vertigineuse qu’à Mulhouse qui accuse une baisse de -6 %.

La chute des prix des maisons est beaucoup plus marquée mais plus homogène dans toute la région alsacienne, – 8,5 % dans le Bas-Rhin et – 9,9 % dans le Haut-Rhin. 

La régression des prix devrait se prolonger en 2024 pour atteindre les – 4 % dans tout l’Hexagone. Toutefois, si le taux d’intérêt continue de baisser, vous pourriez bien reprendre un peu de pouvoir d’achat et faire de bonnes affaires !

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Cette petite ville est prête à vous verser jusqu’à 10 000 euros pour faire construire votre maison

Profiter d’un coup de pouce de plusieurs milliers d’euros pour devenir propriétaire, qui n’en a jamais rêvé ? C’est une réalité dans cette commune de Bourgogne-Franche-Comté, où le prix de l’immobilier est par ailleurs en hausse de 8% sur un an et atteint 1 494 euros le mètre carré en février 2024 (prix médian Figaro Immobilier). Pour profiter de cette prime, comprise entre 5 000 et 10 000 euros, il est obligatoire de remplir certains critères. Tout d’abord, l’aide concerne uniquement les particuliers pour la construction d’une maison sur la commune, qui devra être occupée à titre de résidence principale. Elle est également octroyée sous conditions de ressources et en fonction de la composition du foyer.

Par exemple, pour un foyer de 3 personnes avec un revenu brut global inférieur à 50 334 euros, le montant de la prime est fixé à 10 000 euros. Pour le même foyer avec un revenu inférieur à 52 851 euros cette fois-ci, le montant versé par la commune est de 8 000 euros. Enfin, la prime atteint 5 000 euros pour un foyer de 3 personnes dont le revenu est inférieur à 55 368 euros. Les plafonds de ressources à ne pas dépasser sont fixés par la municipalité directement.

Cette prime constitue donc un avantage considérable dans la construction d’une maison, quand on sait que les Français y consacrent en moyenne 266 050 euros, terrain compris, selon l’édition 2020 du tableau de l’économie française Insee. La ville qui l’attribue est celle de Paray-le-Monial, en Saône-et-Loire. Cette petite commune de 9 000 âmes est située entre Nevers et Mâcon. « Nous distribuons environ 25 primes à la construction chaque année« , indique, satisfait, Jean-Marc Nesme, maire (LR) de la commune et ex-député français. Pour l’édile, ce coup de pouce présente trois avantages principaux : « Favoriser la construction, aider les familles à réaliser leur souhait et attirer de nouvelles populations« . La prime est versée par la commune et renouvelable tous les dix ans. Un habitant peut donc en bénéficier plusieurs fois s’il fait construire plusieurs maisons dans la ville.

Pour effectuer une demande d’aide, un dossier doit être déposé aux Services Techniques municipaux, au plus tard six mois après la réalisation de la couverture de la maison. C’est la spécificité de cette prime : « La demande peut se faire même si la construction a déjà débuté« , glisse Angélique Bride, juriste à l’Adil de Saône-et-Loire. Le dossier du demandeur doit contenir plusieurs documents, comme la fiche de renseignements comportant la date et l’avis de contrôle des services techniques de la ville sur la réalisation des travaux et leur conformité, la copie du dernier avis d’imposition sur les revenus, une attestation sur l’honneur de résidence principale ou encore un RIB. Le versement de l’aide sur le compte bancaire du demandeur est conditionné à l’achèvement de la toiture du logement.

La ville ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Son maire voit même plus grand pour cette « prime, qui est considérée par les banques comme un apport personnel« . Le succès de l’opération pourrait ainsi le pousser à « augmenter le montant de la prime d’ici un ou deux ans« . Un sérieux coup de pouce, qui fait le bonheur des nouveaux « Parodiens » depuis une vingtaine d’années désormais.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Brimades, licenciements abusifs… Le média l’Informé a enquêté sur l’empire immobilier de Philippe Briand

De Citya, à Guy Hoquet en passant par les agences Century 21, Philippe Briand, maire de Saint-Cyr-sur-Loire, est à la tête d’un véritable empire immobilier. Le média en ligne L’Informé a enquêté sur les coulisses de ce groupe. L’une de ses journalistes est l’invitée de France Bleu Touraine.

Il gère un empire immobilier de son bureau tourangeau. De Citya en passant par Guy Hoquet ou encore Century 21, il s’agit de Philippe Briand, président du groupe Arche et maire de Saint-Cyr-sur-Loire, chez nous en Touraine.

Le média l’Informé s’est intéressé, dans une longue enquête, aux coulisses du groupe Arche. Un article dans lequel des anciens salariés dénoncent des burn-out, des brimades ou licenciements abusifs. Son président, Philippe Briand y est mise en cause. Pour en parler, Noah Moulinet, journaliste à l’Informé et co-autrice de cette enquête, était l’invitée de France Bleu Touraine, mardi 20 février 2024.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Immobilier Offre en baisse, loyers plus chers… Le marché de la location dans le dur

Alors que le marché de la transaction souffre de la hausse des taux de crédit depuis janvier 2022, celui de la location s’en trouve également affecté, touché par d’autres phénomènes : inflation, réglementations visant à plafonner les loyers et à interdire la location des logements classés G+, montée en puissance de la location saisonnière…

SeLoger, plateforme d’annonces immobilières, dresse le bilan 2023 d’un marché locatif à la peine sur le territoire national. 

Les appartements se raréfient

Si le stock d’appartements à louer a légèrement commencé à diminuer en amont des premières hausses de taux d’intérêt de début 2022, la pénurie s’est installée et aggravée ces deux dernières années avec fin 2023 une baisse de 36 % en deux ans des annonces sur SeLoger.

« Par ricochet, le durcissement des conditions de crédit qui impacte frontalement les projets d’achat des Français se fait fortement ressentir sur le volume de biens à louer, souligne la plateforme. Contraints de renoncer à leur projet d’achat, de nombreux primo-accédants ne libèrent en effet pas leur location, ce qui pèse significativement sur le nombre de biens proposés à la location. »

Le nombre d’appartements à louer a chuté de 39 % en trois ans dans les 10 plus grandes villes de France. À Paris, le stock d’annonces a baissé de 74 % en trois ans. 

+ 3,5 % pour les loyers en France

Le recul de l’offre face à une demande grandissante entraîne mécaniquement une hausse des loyers en France. Cette hausse se trouve moins limitée du fait d’un indice de référence des loyers (IRL) plus généreux lié à l’inflation.

Les loyers ont ainsi augmenté de + 3,5 % en France en 2023 (+ 7 % depuis début 2021).

Si la hausse des loyers concerne la quasi-totalité du territoire, cette accélération se remarque surtout dans les zones les plus chères de France en termes de prix immobiliers à l’achat, comme c’est le cas autour de l’Île-de-France ou encore en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

« Plus l’accès à la propriété est cher, plus la dépendance au crédit des ménages est forte. On comprend donc bien que cette demande locale est encore plus exposée au durcissement des conditions de crédit, ce qui renforce par conséquent la tension locative », précise Barbara Castillo Rico, directrice des études économiques de SeLoger.

Même si les prix à l’achat ont baissé à Paris, les loyers ont augmenté de 4,6 % dans la capitale en trois ans (+ 3,3 % en 2023). « Plus de 30 € par m² (30,8 € par m²) : c’est un niveau de loyer jamais atteint sur ces cinq dernières années », affirme SeLoger.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Sainte-Gemmes-sur-Loire. Les subventions votées en amont du budget

Le dernier conseil municipal a permis aux élus de prendre part au débat d’orientation budgétaire (lire Le Courrier de l’Ouest du 17 février 2024). C’était le gros morceau de la soirée qui engage les élus vers le vote du budget primitif 2024 lors du conseil du mois de mars.

Subventions 2024 approuvées

À ce sujet, il faut bien que les structures puissent poursuivre leurs activités même si le budget n’est pas entériné. Ainsi, les élus ont voté les subventions. L’association Khera, gérant le multi-accueil Graines de Loire, obtient 81 260 €. Des associations du secteur de la culture, du scolaire et du sport ont obtenu également des subventions : bibliothèque 7 407 €, Echo musical gemmois 7 500 €, Folk j’aime moi 2 000 €, Association familles rurales 5 000 €, Clari’Gemmes 100 €, association village d’Empiré 70 €, association du Moulin carré 80 €, association Les Amis du grand Port-Thibault 80 €, Ogec financement restauration scolaire 26 000 €, Apel école privée D. Savio 350 €, Association des parents d’élèves des grands jardins 350 €, Olympique football 4 400 €, Olympique basketball 4 000 €, Olympique handball 6 000 €, judo-club gemmois 1 000 €, La Raquette gemmoise 1 500 €, subvention challenge communal de boule de fort (Plaisance) 500 €, Gymnastique loisirs gemmois 900 €, Badminton gemmois 2 800 €. Le montant des subventions à la culture, scolaire et au sport baisse. L’écart entre 2023 et 2024 est de 0.88 % de diminution.

Par ailleurs, une subvention de 722 € va être versée à la compagnie Collectif citron, pour compenser la prise en charge de la taxe d’habitation, dont le siège est à la Postière.

Divergence dans la majorité

Pour contrôler l’accès aux bâtiments municipaux que sont la mairie et le complexe Art-Image, Patrick Bilesimo, adjoint voirie bâtiment, propose l’installation de ventouses magnétiques sur les portes, de lecteurs de badges et de capteurs volumétriques. Paul Heulin, le maire, avoue qu’il n’y a jamais eu de problème dans ces deux bâtiments.  Si chez toi, tu n’as pas de problème, tu ne dépenses pas des sous. Là, on parle d’argent public , s’exaspère Florence De Barmon, conseillère déléguée à l’environnement. Les travaux sont estimés à plus de 50 000 €. Elle s’est abstenue, comme Jérôme Loppin et des élus de l’opposition.

Centre-bourg et voie cyclable

Dans l’optique du réaménagement du centre-bourg, l’activité commerciale, située au 2, route de Bouchemaine, s’est arrêtée au 31 décembre 2023. Toutefois, un bail précaire a été signé jusqu’en avril, afin de permettre au locataire de trouver un nouveau logement. Comme nous l’évoquions dans notre compte rendu du débat d’orientation budgétaire, le portage financier de l’immobilier coûte cher à la municipalité qui va, sans doute, accélérer l’aménagement du bourg. En revanche, la concertation sera de mise avant toute décision.

Le chantier d’enfouissement des réseaux, du rond-point de la rue du centre au carrefour aux quatre feux tricolores, route d’Angers, va débuter en mars.  Ceci dans un projet plus grand, avec la création d’une piste cyclable , indique Patrick Bilesimo.

Le conseil en bref

Les dispositifs Argent de poche et Soutien projet formation, engagés par la municipalité en 2020, sont prolongés pour les jeunes qui ont entamé leur parcours.

La commune va réaliser des travaux de végétalisation de la place de la Maire (un article sera prochainement dédié sur ce sujet).

L’association qui soutient le projet de Paul-Henri Prodhomme pour sa ferme du Bois Leppo a réuni les fonds, en vue de l’achat du terrain agricole actuellement propriété de la commune. D’une superficie de 1,55 ha, il va être vendu à Passeurs de terre, au prix de 38 000 €. Une belle opération de portage par la mairie , se félicite Paul Heulin.

Lire aussi le Courrier de l’Ouest de samedi 17 février, au sujet des orientations budgétaires pour 2024.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

À Nantes, renaturé, le vallon des Gohards va mieux respirer

Au loin, le bruit des tronçonneuses couvre celui des oiseaux. Dans le vallon des Gohards, modeste ruisseau qui se jette dans l’Aubinière puis dans la Loire, ça débroussaille à tour de bras en ce début de semaine.

Des techniciens sont à pied d’œuvre pour faire respirer cette zone humide perpendiculaire au ruisseau, à l’est de Nantes, qui, par endroits, étouffe sous et dans la végétation.

Le secteur est au cœur d’une polémique entre les aménageurs, la métropole de Nantes et le collectif Sauvons les Gohards. Les seconds reprochent aux premiers d’artificialiser les sols et de détruire « l’un des derniers poumons verts de Nantes ». La Métropole dément et a obtenu gain de cause devant les juridictions administratives.

« Si on débroussaille, essentiellement des ronciers, souligne Émilie Jeanniot, de Nantes métropole aménagement, c’est pour permettre au soleil de mieux pénétrer ces lieux cachés, afin de favoriser le développement de la prairie humide. » Une fois dégagés, ces véritables caveaux végétaux vont retrouver l’une de leur vocation, « servir de puits de carbone ». Un rôle précieux, loin du procès fait aux promoteurs de ces lieux, où sont prévus, à l’horizon 2035, 2 700 logements.

Vision romancée de l’aménagement ?

Les travaux de restauration de la zone humide des Gohards ne s’arrêtent pas là. Chaque boisement (chênes, hêtres, noisetiers…) est passé au peigne fin. Certains bois seront classés, d’autres pas.

Dans certains secteurs, des arbres qui devaient être abattus pour céder la place à des logements ne le sont finalement pas. « Même certains arbres morts sont préservés, assure Cécile Coutant. Ils servent de lieux d’habitat, de nichoirs, pour les oiseaux. »

Vision bucolique et un peu romancée de l’aménagement d’un territoire ? Céline Coutant s’en défend. Au contraire, c’est cette vision « un peu romantique » consistant à laisser faire la nature qui serait le piège. Car si elle a tous les dons, la nature a parfois besoin d’un sérieux coup de main, et l’homme est le bienvenu. « On fait de la dentelle », estime même Céline Coutant.

Même les passerelles reliant les deux rives du ruisseau sont ajourées, et c’est tout sauf un hasard. Là encore, précise Émilie Jeanniot, « il s’agit de laisser passer la lumière, pour avoir une eau de qualité ». Pour faire respirer le ruisseau et son vallon de ce vaste secteur géographique en pleine métamorphose.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.

Bar-le-Duc | Nécrologie. Décès d’Odette Guerinet

Odette Guerinet née Brebant, est décédée le 15 février à l’EHPAD de Ligny-en-Barrois, où elle résidait depuis le 7 juillet dernier. Elle avait 89 ans.

Aînée de 2 enfants, Odette le 17 septembre 1934, à Bar-le-Duc. Après une formation de dactylo, elle a travaillé chez Bergère de France pendant 4 à 5 ans.

Le 24 septembre 1955, elle s’est mariée à La Rochelle avec René Guerinet. Ils ont eu 2 filles, Geneviève et Hélène, puis 5 petits-enfants et 4 arrière-petits-enfants. Ils s’installèrent à Bar-le-Duc en 1964. Odette devint alors secrétaire à mi-temps chez le Dr Philippe Vidal, pendant une quinzaine d’années.

Grande marcheuse, elle aimait la nature, le jardin, ses chiens et les voyages en camping-car avec son mari. Elle allait souvent aux conférences de l’Université du temps libre, jusqu’à ce que la maladie d’Alzheimer se déclare, en 2018. Elle avait été très marquée par le décès brutal de son époux en 2012.

Un recueillement aura lieu ce mardi 20 février à 14 h, au crématorium de Bar-le-Duc.

Nos condoléances.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.