, Vendée : Duret s’associe à Bouygues pour sortir les 600 logements du méga projet Eclosia, à La Roche-sur-Yon
Voir mon actu

Voilà un rapprochement inédit qui traduit la crise que le secteur immobilier traverse depuis plusieurs mois.

Pour son opération Eclosia parc, située en bordure de la rue Brossolette, à deux pas des Terres Noires, lancée en grande pompe en décembre 2021, le vendéen Duret s’associe avec le mastodonte Bouygues immobilier.

C’est nous qui avons fait la démarche de se rapprocher de Bouygues immobilier. On a rencontré six promoteurs, c’est le seul avec qui ça a vraiment matché.

Dominique Ravon, co-gérant du groupe Duret

Le co-gérant du groupe immobilier Duret devait trouver une solution face à une commercialisation « quasiment à l’arrêt » du méga projet immobilier Eclosia parc.

Sur la friche de six hectares de l’ancien lycée Saint-Louis, 600 logements devraient sortir de terre, 23 maisons, des tours de bureaux et deux parkings silos.

Or, la crise immobilière de ces deux dernières années, conjuguée à « une vision un peu trop novatrice du stationnement partagé », a gelé les ventes.

On n’avançait plus sur la commercialisation, ce qui bloquait le démarrage des travaux.

Dominique Ravon, co-gérant du groupe Duret

Il s’est tourné vers ses confrères pour trouver des solutions.

« Commercialement, il nous fallait la force de frappe d’un national », ajoute le promoteur vendéen, qui a trouvé avec Laurent Gourdon, le patron de Bouygues immobilier en Pays de la Loire, un accord « gagnant-gagnant ».

Vidéos : en ce moment sur Actu

500 logements à faire ensemble

Les programmes déjà démarrés resteront dans le giron de Duret, mais les autres – environ 500 logements – seront construits en co-promotion, soit les trois quarts du projet.

Les 20 % de logements sociaux seront directement construits par les bailleurs.

Pour le moment, Podhelia (avec les Compagnons du devoir) s’est positionné.

« Sur la commercialisation, Bouygues a une puissance impossible à concurrencer pour nous : j’ai quatre commerciaux, ils en ont 120 ! », explique Dominique Ravon, qui trouve deux intérêts majeurs dans cet associé de taille : l’accélération des ventes et la baisse des prix.

Aujourd’hui, les prix sont trop élevés et les gens ne peuvent plus acheter pour se loger. Quand chez Duret, on sortait un 65 m2 à 250 000 €, avec Bouygues immobilier, on va pouvoir descendre le prix à 190 000 €. Ça, tout seul, je ne savais pas faire.

Dominique Ravon, co-gérant du groupe Duret

Pour continuer à vendre dans ce contexte tendu, il fallait baisser les prix des biens de manière significative.

Duret a l’ancrage local et nous avons le volume qui permet d’optimiser nos achats et de proposer des prix attractifs : en fusionnant nos compétences, on va refabriquer du logement abordable.

Laurent Gourdon, directeur régional de Bouygues immobilier en Pays de la Loire.

Des prix contre du foncier

Allier la force de frappe d’un acteur national pour proposer, in fine, un prix plus acceptable aux clients, avec le réseau local d’un régional : voilà ce qu’a voulu jouer comme carte le groupe Duret.

De son côté, Bouygues immobilier y trouve du foncier, ce qui manque cruellement aux promoteurs à l’heure de la loi Zéro artificialisation nette (ZAN).

« Aujourd’hui, celui qui détient le foncier est le roi, et nous, on en a », pointe Dominique Ravon, de chez Duret. Du foncier contre des prix attractifs. C’est la clé de cette alliance du petit poucet et du géant.

Les plans remis à plat

Les plans initiaux d’Eclosia parc sont donc remis à plat. « On redépose trois permis de construire sur l’Orangerie (150 logements) et on espère démarrer la commercialisation à la rentrée », glisse Dominique Ravon.

Dans deux ans, un tiers des constructions devraient être réalisées.

« C’est un mariage de cinq à six ans ! » souligne le patron de Duret, qui s’est engagé auprès de la Ville à achever le programme avant le démarrage des travaux sur la friche Sully.

Avec une promesse : conserver l’esprit initial et la qualité du projet. 

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.