, Achat et vente Pourquoi le marché immobilier est-il toujours en crise

« À la fin du premier semestre 2024, la situation du marché immobilier demeure extrêmement préoccupante. Le volume des transactions baisse pour la troisième année consécutive, et la baisse des prix est devenue une réalité »… Tel est le bilan dressé par la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM).

Les professionnels commencent à ressentir les effets de la crise avec un doublement des faillites d’agences en un an.

 Des ventes en baisse de – 23 %

Les ventes de logements anciens sont en chute de 23 % à fin mars sur 12 mois glissants, avec 822 000 actes signés, alors qu’en décembre 2023 le volume représentait encore 869 000 ventes.

L’ensemble du territoire métropolitain est concerné. « Toutefois, on note un ralentissement de la baisse. Un plancher pourrait être atteint cette année avec 800 000 transactions », souligne la FNAIM.

Des prix en recul de – 3,8 %

En un an, les prix ont perdu au niveau national – 3,8 %. Il s’agit de la plus forte chute depuis 15 ans. Amorcée dans les grandes villes, elle s’est progressivement étendue à l’ensemble du territoire.

« En fonction de l’évolution des taux d’intérêt, la baisse pourrait osciller entre – 5 et – 7 % en 2024 », précise la FNAIM.

À Paris, l’érosion des prix est supérieure à la moyenne avec – 7,7 % en un an et – 14 % depuis la crise sanitaire.

La chute est particulièrement importante dans les arrondissements périphériques qui avaient vu leurs prix fortement augmenter après le confinement.

Deux fois plus d’agences immobilières ont fait faillite en un an

« La hausse soudaine des taux de crédit conjuguée au remboursement des PGE (prêts garantis par l’État) et des Urssaf a précipité les défaillances d’entreprises. Sur les 12 derniers mois, une agence immobilière sur 24 et un administrateur de biens sur 110 ont fait faillite, soit des hausses respectives de + 112 % et + 35 % », constate la FNAIM.

Ainsi, entre mai 2023 et avril 2024, 1 120 agences ont mis la clé sous la porte. Si le nombre de collaborateurs salariés reste stable, celui des collaborateurs ayant le statut d’agents commerciaux enregistre un fort déclin.

L’objectif de laforet-loiretcher.com est de discuter autour de Agence immobilière Loir-et-Cher dans la transparence la plus générale en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur internet Cet article, qui traite du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher », vous est spécialement proposé par laforet-loiretcher.com. Cet écrit se veut réédité de la façon la plus fidèle qui soit. Il est possible d’utiliser les coordonnées inscrites sur notre site pour apporter des détails sur ce post parlant du thème « Agence immobilière Loir-et-Cher ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « Agence immobilière Loir-et-Cher » sous peu, nous vous incitons à consulter notre site plusieurs fois.